Une journée au Veggieworld, notre avis !



C’était prévu, on le savait, notre mois de mai allait être riche en aventures et en déplacements. A peine de retour de Dublin, nous voilà repartis tous les trois à Paris pour un week-end prolongé, avec plusieurs objectifs: pour moi une formation, pendant qu’Edern et Mégane sont partis à l’assaut des resto végétaux de la capitale. Leur programme était le plus chouette, on est d’accord…


La formation tombait juste après le week-end du Veggieworld, on en a donc profité pour y faire un tour le dimanche, et voilà ce qu’on en a pensé !


D’abord, le Veggieworld c’est quoi ? Et bien c’est le plus grand salon vegan de France, rien que ça. Cette septième édition regroupait 140 exposants et plus de 1000 produits dans tous les domaines: alimentation, cosmétiques, mode… Au programme également, la possibilité de rencontrer les associations, de participer à des conférences, ateliers culinaires, et bien sûr, de se régaler.

Je ne pas être une grande adepte des salons en général, mais celui-ci, j’avais vraiment hâte de le découvrir.


J’ai été séduite par l’ambiance du salon, pleine de bienveillance,de partage et de découvertes. Et j’avoue que voir autant de monde s’intéresser au mode de vie vegan, je trouve ça super !


Soyons honnêtes, on a beaucoup mangé, vraiment beaucoup. Le midi, on a fait une pause à Burger theory, je n’ai pas assez d’expérience pour affirmer que c’est effectivement le meilleur burger de Paris, mais c’était vraiment très réussi !


On a continué de goûter des nouvelles choses toute la journée, pâte à tartiner, yaourts, glaces, charcuterie espagnole… Mais mon énooorme coup de coeur va aux fromages des Nouveaux Affineurs, particulièrement le Albert, encore meilleur que l’original ! J’ai également été bluffée par le bleu de Jay&Joy et le petit nouveau de Nature&Moi, un camembert disponible dès le mois de juin en grandes surfaces.


On a également pu participer à deux shows culinaires, le cheese stick et Marie Laforet et le burger décadent de Sébastien Kardinal, malheureusement on a manqué de temps pour assister aux autres conférences.


Côté mode, je n’ai pas fait de nouvelles découvertes, sûrement parce que Minuit sur Terre est ma marque préférée de tout les temps pour les chaussures et la maroquinerie (j’ai d’ailleurs fait une petite folie) et que j’achète tout le reste de seconde main.


J’ai par contre regretté l’absence d’une librairie, moi qui me réjouis toujours de trouver de nouvelles inspirations.


J’ai donc pris beaucoup de plaisir à découvrir pour la première fois le Veggieworld, même si ce monde est bien éloigné de ma cuisine à moi qui se veut simple et à base de produits bruts. On a quand même rapporté des petites pépites que vous pourrez retrouver sous notre post instagram dédié au salon!

© 2019 Rosemary Foodtruck - Tous droits réservés